Échange et Partage, réunions de
FERMER
Groupe Échange et Partage
Capture d’écran 2019-10-03 à 14.36.48
Tirelire
essai
P

rendre le temps de se rencontrer autour de sujets d’actualité. Discuter librement de questions qui concernent la société ou la vie de chacun. Dire ses convictions et ses interrogations. Vivre aussi le partage dans la convivialité.


La prochaine rencontre aura lieu le samedi 23 novembre chez Catherine et Antoine Caillault,
4 route de Calvisson à Saint-Dionisy, à partir de 19 h.
Tél : 06 82 02 27 00 ou 06 78 92 38 20

Le thème en sera : "L'Argent"

Sous ce titre «l’argent» nous n’allons pas débattre du métal précieux qui porte ce nom, sauf à se souvenir qu’il servit un temps à fabriquer des pièces de monnaie ! C’est même pour cette raison que «l’argent» a longtemps désigné les espèces sonnantes et trébuchantes que l’on avait dans sa bourse, son porte-monnaie, sa tirelire, parfois sous son matelas ! Par contre, aujourd’hui, on entend souvent dire «je n’ai pas d’argent sur moi». Il est, en effet, de moins en moins une réalité matérielle avec laquelle on paie ce que l’on doit. C’est devenu une valeur invisible qui s’économise ou s’échange de manière dématérialisée : compte en banque, chèque, carte bancaire, smartphone, virement de compte à compte… Mais, plus largement, le mot argent évoque la richesse, «le monde de la finance», les capitaux qui circulent à l’échelle du monde, les systèmes bancaires avec leurs fluctuations parfois dramatiques. L’argent c’est l’univers de l’économie dont les mécanismes échappent à la plupart des gens, y compris aux économistes eux-mêmes dont les prévisions sont souvent contradictoires. Il est le symbole de la société de consommation où il faut en avoir toujours plus ou s’endetter, si l’on veut acquérir les biens les plus variés qu’elle fabrique et propose. Même si des expériences sont localement tentées pour lui substituer le troc et l’échange, la circulation de l’argent semble utile, nécessaire, inévitable pour vivre avec les autres. On voit aujourd’hui l’intérêt d’une monnaie commune en Europe. Certains considèrent pourtant qu’avoir de l’argent ne saurait être une fin en soi, car il est impuissant à donner un sens à leur vie. C’est ce qu’exprime l’adage populaire «l’argent ne fait pas le bonheur, même s’il y contribue !» On peut même considérer qu’il devient source d’asservissement quand il constitue le but essentiel de l’existence. Dans cette perspective, la plupart des spiritualités et religions expriment, avec des accentuations diverses, une forme de vigilance à l’égard de l’argent, de la richesse, qui peut aller jusqu’à exalter la frugalité, voire la pauvreté. Alors quel est notre rapport à l’argent ? Quelle place faisons-nous au gain, à la dépense, à l’économie, au partage, au don ? Nous discuterons de tout cela autour des richesses culinaires que chacune et chacun apporte !

Entrée libre et… gratuite !